Quand on pense randonnée aquatique, on pense marche dans l’eau et c’est tout à fait normal. Cependant, la randonnée aquatique porte très mal son nom, simplement parce qu’on ne randonne pas dans l’eau ! Alors pourquoi cette ambiguïté, d’où vient-elle et qu’est ce vraiment la randonnée aquatique ? Nous allons essayer d’y répondre dans cet article.

Floating Gorges du Verdon

Bref historique de la randonnée aquatique

La randonnée aquatique est un sport jeune. Il est probablement apparu dans le Verdon, dans le milieu des années 80. A cette période, les guides de randonnée pédestre ont commencé à proposer des circuits à proximité du Verdon. Pour traverser le cours d’eau, ces itinéraires empruntaient des gués, des zones peu profondes pouvant se franchir en marchant, à pied et sans nager. Les participants portaient leur tenue classique de randonnée sans être équipés de combinaisons. C’est à ce moment que le nom “randonnée aquatique” est naturellement apparu. Il s’agissait en effet de randonnée composée de marche en sentier et de marche aquatique lors de traversées des gués.

Depuis ces débuts novateurs, la pratique a beaucoup évoluée. La marche dans le lit de la rivière a disparue pour laisser place à la nage et au floating et les parties peu profondes sont contournées à pied. La pratique s’est aussi vulgarisée pour devenir une des activité les plus en vogue pour découvrir les Gorges du Verdon.

aqua rando, floating, aqua trekking ?

Malgré ces évolutions importantes, son nom originel n’a étonnamment pas changé ! Bien qu’on l’appelle souvent aqua rando, floating, aqua trekking ou encore descente à la nage, “randonnée aquatique” est le terme le plus utilisé. Le nom qui lui convient le mieux est sûrement “floating”. Bref, tous ces noms évoquent la même activité.

Quelles différences entre randonnée aquatique et canyoning ?

La randonnée aquatique aujourd'hui sur le Verdon

Equipé de combinaison et de gilets d’aide à la flottabilité, la randonnée aquatique consiste maintenant à descendre les plus belles parties du Verdon en flottant au fil des courants, rapides et zones de calme. Les parties dangereuses ou impraticables sont contournées à pied. Pour les plus téméraires des sauts, jamais obligatoires sont possibles. C’est surement une des plus belles façons de découvrir le cadre exceptionnel des Gorges du Verdon.

Activité famille Verdon

D'une manière générale, où pratiquer la randonnée aquatique ?

Tout d’abord la randonnée aquatique se pratique en rivière ! Une règle, celle-ci ne doit pas comporter de passages verticaux nécessitants l’utilisation de cordes pour être franchis. La randonnée aquatique se pratique principalement en montagne, dans des rivières à caractère torrentielle avec du courant, engorgée et esthétique. En répondant à tous ces critères, le Verdon est le site de prédilection pour la randonnée aquatique !

Si la rivière présente des passages verticaux nécessitants l’utilisation de cordes, il s’agit de canyoning ! Dans ce cas, les pratiquants sont équipés d’un harnais mais ne portent pas d’aide à la flottabilité (gilet de sauvetage). Le canyoning ne se pratique pas dans le Verdon mais dans ses affluents et dans de nombreux torrents alentours.

Différents types de parcours

D’une rivière ou d’un parcours à l’autre, en fonction du débit, de la pente et de la physionomie du la rivière, la manière principale de progresser sera différente.

On peut classer les parcours de randonnée aquatique en deux catégories :

  • parcours très aquatique où l’on progresse principalement en flottant : débit supérieur à 1,5 m3/sec et faible pente, c’est le cas des Gorges du Verdon ou de Daluis sur le Var.
  • parcours peu aquatique où l’on progresse à pied : petit débit, pente soutenue et/ou lit encombré de rocher, c’est le cas des Gorges du Loup.

Nouvelles sensations et émotions garanties !

En plus de pénétrer au coeur du Verdon, cette activité permet la découverte de nouvelles sensations, celles de l’eau vive. Si vous avez toujours rêvé d’être un poisson n’attendez-plus, la rando aqua est faite pour vous !

Randonnée aquatique Verdon

Allongé dans le lit du Verdon, au fil de l’eau, les cinq sens sont aux aguets… Le contact de l’eau fraiche est saisissant, la vue sur le canyon, imprenable. La chaleur du calcaire parfume l’atmosphère d’un air apaisant. Pendant que l’eau en mouvements vous murmure un air de tempête, dans l’écume des vagues, les papilles, elles, appellent au secours !